Peu me chaut......

Publié le par Jean-Paul Delpuech



Peu me chaut ce bon jour....

Il y a,
sur Gaza beach la prochaine libérée, le regard égaré des multitudes de réfugiés.

Ici, il faut beaucoup d'imagination pour croire encore en un bon jour!

Le ciel n'est toujours étoilé que de drones, de F16, d'Apaches et de Cobras.

Lorsque, hagard et las, je baisse mes paupières au large des vastes vagues,
mon clin d'oeil se naufrage dans une grande bleue captive.

A quelques miles au large, des bâtiments de guerre confisquent l'horizon des filets de pêcheurs,
bloquent à jamais les routes maritimes.
A quand le mouillage dans les eaux internationales, au large de Gaza, d'un nouvel Exodus, aux flancs chargés de réfugiés palestiniens, de citoyens internationaux?

Cette mer qui danse là devant moi n'est pas celle du fou chantant Trenet.
Ses extravaguants reflets sont ceux des canons,
que chevauchent sur leurs navires checkpoints des quartiers maîtres aux galons d'écumes bleuesblanches.

Demain, Gaza libérée?

La liberté des gazaouis est avant tout celle du non à l'occupant;
ce non résistant a fait la réputation de cette station balnéaire,
ensoleillée mais pas vraiment à la mode!

La carte postale de Gaza plage est oblitérée de tôles déchiquetées, de canettes rouillées, de cables enlaçés,
de vieux pneus enlisés, de parpaings aux pelures d'algues lestant des débris de barques.

Dans mon crâne se balancent de grands palmiers moqueurs, paisibles et désinvoltes,
ils frémissent dans une atmosphère marine particulière, toute emplie d'odeurs fétides.

Gaza plage,
c'est un égout à ciel ouvert , c'est un ciel usé à force d'être léché par la houle éternelle d'une humanité belliqueuse, c'est une éternité ensablée sur la couche souillée d'un "dit vain" nom de Dieu, c'est le socle mol de la cage immonde d'une fin de monde, ligaturée d'emballages plastiques multicolores.

Demain,
peu m'importe la "libération" déjà célèbrée de cette mince bande de sable, car elle sera encore,
sur terre, sur mer et dans les airs, sous le joug de son implacable geôlier.

Peu me chaut l'optimisme béat de medias asservis par les nervis du Sionisme.
A l'inéluctable avènement d'un bon jour,
il faudra bien, là-bas aussi, là-bas surtout,
que triomphe enfin le Droit !

Si l'embellie actuelle, (due essentiellement aux efforts déployés par le président palestinien pour que se taisent les armes)
mérite un sommet,
que ce sommet ne soit pas une fois encore celui de l'hypocrisie!
La donne de ce triste jeu mortifère est toujours entre les mains du puissant occupant.

Qu'Israël libère tous les prisonniers administratifs sans pour autant les remplacer immédiatement par d'autres, comme à son habitude, dans une nouvelle campagne d'arrestations arbitraires et massives.
Que les détenus bénéficient normalement des droits qui leur sont dévolus et qu'on en finisse avec l' implication dégradante des pouvoirs militaires et des tribunaux!
Que cette armée honnie, pourvoyeuse de grands désordres, se retire en bon ordre de toutes les villes asphyxiées par les couvres feux imposés!
Que les tueurs d'enfants de Tsahal ne soient plus récompensés mais durement châtiés!
Qu'on arrête de financer à tour de bras et de centaines de millions de shekkels, de dollars et d'euros les colonisations, en Cisjordanie comme dans le Naquab comme partout ailleurs.

Alors,
mais alors seulement, on chantera l'embellie, avec les coeurs recouvrés déployés euphoriques de millions de choristes, alors s'envolera la colombe, alors la paix reprendra ses aises, et les touristes les sentes oubliées de la terre des enfants d'Abraham............



 

Publié dans Israël-Palestine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Du haut de mes 22 ans, timidement, [align=left][/align]je me pose cette question : Juifs, Chrétiens et Musulmans se disent fils d'Abraham.<br /> <br /> Ils connaisent tous mieux que moi ce récit de la vie d'Abraham :<br /> les serviteurs d'Abraham et ceux de son cousin Lot finirent un jour par se quereller parce que l'espace pour faire paître leurs troupeaux était devenu trop exigu. Abraham dit à Lot : "Qu'il n'y ait point, je te prie, de querelle entre toi et moi, ni entre tes bergers et mes bergers; car nous sommes tous frères. Tout le pays n'est-il pas devant toi ? Si tu vas à droite, j'irai à gauche, si tu vas à gauche, j'irai à droite." Lot choisit la contrée la plus riche à ses yeux. Et ils se séparèrent sans se faire la guerre. Abraham se contenta de la région la plus aride, celle que Lot lui laissait. Mais Dieu bénit Abraham qui prospéra beaucoup.<br /> <br /> Alors si tous sont fils d'Abraham, pourquoi n'agissent-ils pas comme lui ?<br /> Moi aussi j'aimerai avoir la force d'agir ainsi sinon que je ne me dise jamais ni fille d'Abraham ni chrétienne, ni musumane....<br /> <br /> merci si tu me réponds...
Répondre
J
<br /> Choukrane Michelle,<br /> <br /> Si chacun(une) faisait cette lecture et cette démarche introspective, nous déposerions tous nos armes devenues inutiles et apprendrions à nous connaître, à nous reconnaître frères dans la richesse<br /> de nos différences.<br /> Faudra-t-il toujours que nous nous déchirions?<br /> Que sont les Hommes de Paix devenus?<br /> Ils ne sont en tout cas pas au sein du gvt israélien, qui accepte à présent de voir figurer en son sein un individu auprès duquel Jean-Marie Le Pen fait figure d'enfant de coeur!<br /> J'ai terriblement mal à Beit Announ, j'ai mal à Gaza, à tous ces villages palestiniens martyrisés, leurs cris d'agonie m'empêchent de dormir, et toutes les attaques informatiques subies par mon<br /> blog bâillonnent mes protestations...<br /> <br /> <br />